École de Sainteté: “Heureux les pauvres de cœur”